You are currently viewing Les formations les plus demandées au CPF

Les formations les plus demandées au CPF

  • Post published:11 avril 2022
  • Auteur/autrice de la publication :

Durant l’année 2020, en pleine crise sanitaire, un grand nombre de professionnels et de salariés ont décidé de se former. En effet, la quantité de fonds débloqués par le CPF a augmenté de presque 100 % depuis 2019. Une tendance sans doute liée au confinement. Aussi, plus de bénéficiaires savent qu’ils pourront se faire financer leurs formations. Par ailleurs, certains programmes ou thèmes sont largement plus prisés que d’autres.

Formations en langues étrangères

Au vu de la concurrence qui règne actuellement sur le marché du travail, chaque atout compte pour se faire embaucher. En effet, les recruteurs se retrouvent tous les jours face à des CV similaires. Et afin de se donner plus de chance, les candidats sont aujourd’hui conscients de l’importance de parler plus d’une langue. De même pour les employés en poste dans le domaine du commerce, de la communication, etc., il faut être polyglotte. C’est un bon moyen de booster sa carrière.

À peu près 32 % des crédits CPF utilisés le sont pour financer des formations linguistiques. Les apprenants ont ainsi le choix entre une multitude de modules et de certification. L’anglais est la langue la plus prisée. Les agréments tels que le BULATS et le TOEIC sont extrêmement recherchés.

Formations en transport et logistique

En moyenne, l’obtention d’un permis de conduire peut coûter jusqu’à 1.800 euros. Ce montant comprend entre autres les honoraires des auto-écoles et les frais de passage des examens. Les dépenses à prévoir sont donc assez élevées. Heureusement, depuis 2017, il est possible d’utiliser son Compte Personnel de Formation dans le but de décrocher ce précieux sésame. En général, jusqu’à 1.025 euros peuvent être mobilisés, en fonction du solde du bénéficiaire.

Par ailleurs, les professionnels en reconversion ou en quête de nouvelles compétences se tournent beaucoup aussi vers le CACES. Il s’agit du certificat d’aptitude à la conduite en sécurité, très utile pour pouvoir conduire des véhicules spéciaux. Ce diplôme donne ainsi accès à des emplois de chauffeur d’engins, de grues ou encore d’élévateurs et bien d’autres.

Formation en informatique

L’utilisation des ordinateurs n’est pas un fait nouveau dans le monde professionnel. En effet, un grand nombre de fonctions implique l’usage de matériels informatiques. Cependant, beaucoup d’employés ne maîtrisent pas encore correctement ce type d’outil de travail pourtant indispensable. Pour cette raison, ils se tournent alors souvent vers des formations spécialisées sur ce thème. Il s’agit d’autant plus d’un domaine en perpétuelle évolution. Mettre ses compétences à jour sera un bon moyen de rester productif ou d’apporter un plus à son entreprise.

La certification la plus prisée est actuellement le TOSA. C’est une référence mondiale reconnue dans près de 30 pays qui atteste des habilités en PAO, bureautique, webdesign, etc. Les modules d’apprentissage tournent alors souvent autour de nombreux thèmes clés comme le traitement de texte, la conception graphique, etc.

Accompagnements pour la reconversion professionnelle

Le CPF ne prend pas seulement en charge les frais de formation. Ce compte peut aussi être utilisé pour obtenir un accompagnement en vue d’une orientation ou une réorientation professionnelle. En effet, un salarié peut tout à fait envisager de changer radicalement le cap de sa carrière. Cependant, ce n’est pas toujours une mince affaire de trouver la bonne voie en cherchant seul. D’où l’importance alors de miser sur des dispositifs spéciaux comme visant à réussir sa reconversion.

Il est ici question de réaliser un bilan de compétence ayant pour objectif d’évaluer le réel potentiel d’un employé. Des experts ou coaches seront mis à disposition des bénéficiaires pour les assister dans l’élaboration d’un nouveau projet de carrière. Les fonds du Compte personnel de formation serviront à financer ce type de programme qui peut coûter jusqu’à 3.000 euros.

Formations en sécurité des biens et des personnes

Protéger les biens et les personnes représente aujourd’hui un véritable enjeu aussi bien dans le secteur public que le privé. Le domaine de la sécurité est donc en perpétuelle recherche de professionnels compétents. Les perspectives de trouver un emploi en tant que douanier, convoyeur ou agent des forces de l’ordre sont plutôt intéressants. Par ailleurs, de nouveaux besoins ne cessent aussi d’apparaître avec la multiplication des actes de cybercriminalité. Plusieurs variétés de formation éligibles au CPF sont aujourd’hui disponibles pour ces types de métiers.

En outre, beaucoup de personnes s’inscrivent également aux cursus pour obtenir la certification de sauveteur secouriste du travail (SST). Le but des programmes proposés est d’enseigner les gestes de premiers secours.

Benoît Boitard

Benoît Boitard est fondateur de Digi-Certi. Diplômé de Sciences Po Paris, spécialité management et qualité au sein des organisations, il est auditeur Qualiopi et responsable qualité au sein des plusieurs organismes de formations depuis 2020.